Pourquoi prendre une assurance habitation ?

Souscrire à une assurance fait désormais partie des actions nécessaires afin de vivre en conformité avec les normes de notre société. En effet, l’assurance intervient dans plusieurs domaines comme la santé, la vie,… mais aussi l’habitation. Pourquoi prendre une assurance habitation ? Nous verrons dans cet article toutes les raisons et aspects à savoir pour prendre une assurance habitation.

C’est quoi une assurance habitation ?

Encore appelé assurance multirisques habitation (MRH), le contrat d’assurance habitation permet de couvrir les locaux à usage d’habitation (maison ou appartement). Par exemple, les clôtures et murs de soutènement, les dépendances, les garages, les caves etc.

A découvrir également : Trouver une assurance emprunteur adaptée à votre crédit immobilier : les clés de votre choix

L’assurance habitation prendra diverses charges en fonction de l’offre souscrite :

    A lire également : Les différentes aides financières pour souscrire une assurance immobilière et économiser sur votre budget

  •       Les dommages survenus aux biens mobiliers et immobiliers ;
  •       La responsabilité civile vie privée (les dommages corporels, matériels et immatériels, infligés à des tiers et relevant de la responsabilité de l’assuré) ;
  •       La responsabilité civile de l’assuré (propriétaire ou locataire) : en cas de sinistres (incendies, dégâts des eaux ou explosions dans un logement causant des dégâts à autrui)

Pourquoi prendre une assurance habitation ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à prendre une assurance habitation.

Elle est obligatoire

Oui, si vous ne le savez pas, l’assurance habitation est obligatoire. Cependant, cette obligation est limitée selon les différentes parties du contrat d’habitation. Ainsi, pour :

  •       Les locataires : elle est obligatoire, y compris pour les locataires de logements meublés, et les copropriétaires (propriétaires d’un lot dans une copropriété).
  •       Les copropriétaires : l’obligation d’assurance se limite à la garantie responsabilité civile envers la copropriété, les voisins et tiers ainsi que les éventuels locataires.
  •       Les propriétaires : d’un point de vue législatif, l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires (occupants ou non). Cependant, il est fortement recommandé de prendre une assurance habitation dans tous les cas.

Elle est préventive

Vous n’avez pas à vous demander si une assurance habitation est avantageuse. En effet, les risques sont présents dans notre quotidien. Par exemple, un incendie peut avoir lieu dans votre résidence principale. Elle pourrait occasionner des dégâts (corporels et matériels),  pas seulement chez vous mais aussi chez vos voisins. Tous ces dégâts se chiffrent inévitablement à plusieurs milliers d’euros.

Alors qu’en prenant une assurance logement comprenant ce type de sinistre, vous n’avez pas d’inquiétude. En effet, vous serez indemnisé à hauteur du préjudice subi. Vous voyez maintenant que sans assurance, la situation serait plus compliquée. Vous serez dans l’obligation de rembourser l’ensemble des dommages de votre poche. Autre chose, cela vous poussera peut-être à contracter un crédit à la consommation pour y arriver.

Tout cela, peut-être évité en prenant simplement un contrat multirisques habitation. Et ce, même si elle n’est pas obligatoire dans votre cas. Normalement, il est impératif de s’assurer pour garder l’esprit tranquille et vivre heureux.

Comment prendre un contrat d’assurance habitation ?

Vous pouvez prendre une assurance habitation en souscrivant au contrat. Pour cela, adressez-vous à un organisme spécialisé (société d’assurance, agent général d’assurance, courtier, banque).

En vous adressant à plusieurs agents, vous pourriez comparer leurs propositions. Ainsi, vous choisissiez la meilleure proposition en fonction de votre budget. En effet, les tarifs varient d’une compagnie à l’autre.

La proposition d’assurance fournira obligatoirement une fiche d’information sur les prix et les garanties. De plus, vous aurez droit à des documents indiquant :

  •       Les limites de garanties
  •       Les conditions de prise en compte de la garantie pour les contrats de responsabilité ( par le fait dommageable ou par réclamation)
  •       Les différentes lois applicables et
  •       Les instances à saisir en cas de litige.

Une fois satisfait des terres du contrat, vous procéderez à la signature. Ensuite, vous recevrez de l’assureur, une attestation qui justifie l’existence du contrat.

Les exceptions de l’assurance habitation obligatoire

Comme pour toute règle, il existe également des exceptions à l’obligation légale de souscrire une assurance habitation. Ainsi, ces exceptions concernent location saisonnière et logement de fonction.

Peu importe le cas d’exception dans laquelle vous vous trouvez, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation. S’il est trouvé et prouvé que vous êtes en partie responsable d’un sinistre ou que vous causez des dommages au logement, votre responsabilité sera malgré tout engagée. Ce qui vous obligera à dédommager votre bailleur ou les tiers éventuels.

Les différentes garanties proposées par les assurances habitation

Maintenant que nous avons vu l’importance de souscrire une assurance habitation, il est temps d’examiner les différentes garanties proposées par ces contrats. Effectivement, chaque assurance peut offrir des garanties différentes, cela dépendra notamment de la formule choisie et des options supplémentaires.

La garantie responsabilité civile est obligatoire pour tous les locataires ou propriétaires d’un logement. Elle couvre les dommages corporels, matériels et immatériels causés à autrui dans le cadre de votre vie privée (accidents domestiques, sinistres…).

La garantie incendie est aussi très courante. Elle prend en charge les dommages causés au logement en cas d’incendie ainsi qu’à vos biens personnels (meubles, appareils électroménagers…). Certaines assurances vont plus loin en incluant aussi la foudre ou l’explosion.

La garantie vol, quant à elle, vous protège contre toutes sorties de biens suite à un cambriolage ou vol avec effraction. De même que pour la garantie incendie, certaines assurances prévoient une indemnisation du mobilier si celui-ci a été endommagé lors du cambriolage.

L’assurance multirisque habitation offre des prestations complémentaires. Celles-ci peuvent couvrir notamment :
• La protection juridique : qui permet une assistance juridique aux assurés,
• L’assistance habitation : qui intervient lorsque le domicile doit être réparé,
• Les bris de glace : qui peut intervenir sur une vitre cassée accidentellement,
• Les dégâts des eaux : qui permet d’être indemnisé en cas de fuite ou d’infiltration.

Pensez à bien étudier les offres proposées par les différents assureurs et d’opter pour celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Comment choisir le meilleur contrat d’assurance habitation pour son logement ?

Maintenant que nous avons vu les différentes garanties proposées par les contrats d’assurance habitation, il faut comparer les offres des différents assureurs. Pour cela, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne ou bien demander des devis directement auprès des compagnies d’assurances.

Vérifiez le montant des franchises et le plafond de remboursement. Ces deux éléments peuvent varier selon les assurances et avoir un impact sur le coût final de votre assurance ainsi que sur le niveau de couverture.

Certains assureurs proposent aussi une formule ‘tous risques’, qui offre une protection plus large à votre domicile. Cette option peut être intéressante si vous possédez beaucoup d’affaires personnelles ou si votre maison présente certaines particularités (piscine, terrain, …). Mais attention à bien étudier cette option car elle peut être souvent plus chère qu’une formule standard.

Un autre critère important est celui du prix annuel. Il faut savoir qu’un prix élevé ne signifie pas forcément une meilleure assurance ! Assurez-vous donc que le tarif correspond aux garanties et couvertures proposées.

N’hésitez pas à regarder aussi ce qui pourrait influencer bénéfiquement le coût, tel que la fidélité. Effectivement, certains assureurs peuvent accorder une réduction sur la prime lorsqu’on souscrit chez eux depuis plusieurs années consécutives.

Les avantages de souscrire une assurance multirisque habitation

Si vous cherchez à bénéficier d’une couverture étendue pour votre logement, il peut être intéressant de souscrire une assurance multirisque habitation. Cette dernière propose un niveau de protection plus élevé que les assurances classiques, en incluant notamment des garanties complémentaires.

En plus des garanties citées précédemment telles que la responsabilité civile et l’incendie, une assurance multirisque habitation peut inclure :

  • La couverture contre le vol : cette option permet d’être indemnisé en cas de cambriolage avec ou sans effraction (par exemple si vous avez oublié de fermer votre porte).
  • La garantie bris de glace : cette option indemnise les frais liés à la réparation ou au remplacement des vitres cassées dans votre maison ou appartement.
  • L’assurance tous risques accidents domestiques : elle prend en charge les dommages causés par un accident survenu dans votre domicile (fuite d’eau, explosion, etc.). Attention toutefois car certains assureurs considèrent que ces événements relèvent plutôt du contrat responsabilité civile donc vérifiez bien ce point auprès des compagnies d’assurances.
  • La prise en charge des dégâts causés par les catastrophes naturelles : tremblements de terre, inondations, etc.

Cette solution est souvent préférable pour ceux qui possèdent une belle collection d’affaires personnelles qu’ils souhaitent protéger au mieux. Effectivement, la garantie contre le vol est un argument de poids pour ceux qui souhaitent protéger leur patrimoine immobilier. L’assurance multirisque habitation peut être une économie d’échelle. Elle permet de regrouper plusieurs contrats (habitation, auto, etc.) auprès du même assureur et ainsi bénéficier d’une réduction sur les primes annuelles.

Il faut veiller à ne pas se laisser aveugler par cette perspective car certains assureurs peuvent proposer des tarifs plus avantageux chez leurs concurrents pour une assurance spécifique (comme une voiture ou une moto).

Souscrire une assurance habitation est essentiel pour garantir sa sécurité dans son logement mais aussi couvrir ses biens personnels en cas de sinistre. Pensez à bien comprendre les offres proposées, choisir le contrat qui s’adapte vraiment à vos besoins et surtout n’hésitez pas à comparer les différents assureurs avec un comparateur en ligne ou directement via des devis personnalisés.

N’oubliez pas qu’il existe aussi des options complémentaires intéressantes comme l’assurance multirisques habitation qui vous offre une protection plus large face aux accidents domestiques et cambriolages notamment. Le tout étant de prendre le temps pour bien étudier ce que chaque formule propose afin que votre maison reste toujours protégée au mieux !

Comment faire valoir ses droits en cas de sinistre dans son logement assuré ?

Comment faire valoir ses droits en cas de sinistre dans son logement assuré ?

Malgré une assurance habitation, vous devez savoir comment faire valoir vos droits et être indemnisé pour les dommages subis.

Il faut contacter rapidement votre assureur pour lui signaler le sinistre. Vous devez ensuite fournir toutes les informations nécessaires pour faciliter l’évaluation du montant des dégâts par l’expert mandaté par votre compagnie d’assurance.

Lorsque l’expert arrive sur place, pensez à lui présenter tous les justificatifs (factures, photos…) qui peuvent attester de la valeur des biens endommagés ou perdus.

Selon la gravité du sinistre et les garanties souscrites dans votre contrat d’assurance habitation, plusieurs situations sont possibles :

  • Si le logement devient inhabitable après un incendie ou une inondation, par exemple, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation pour vos frais de relogement pendant la durée nécessaire à la réparation de votre domicile. Pensez aussi à conserver toutes vos factures (loyer temporaire, déménagement) afin qu’elles soient prises en compte lors du remboursement total ou partiel prévu dans votre contrat.
  • Pour des dommages moins graves comme un cambriolage ou une fuite d’eau, si vous avez choisi une garantie vol ou bris de glace dans votre contrat, vous êtes couvert pour les perturbations occasionnées par ces événements. Vous pouvez aussi être indemnisé pour le remplacement des serrures ou la réparation d’appareils sanitaires.

Vous devez bien vérifier au préalable les conditions d’indemnisation prévues dans votre contrat d’assurance habitation. Effectivement, certaines clauses peuvent limiter l’étendue des indemnités que vous pouvez recevoir en cas de sinistre. Par exemple, si vous n’avez pas respecté les consignes données par votre assurance (démarche à suivre en cas de sinistre) ou si vous avez omis de mentionner certains détails importants (étage élevé sans ascenseur), cela peut s’avérer problématique lorsqu’il s’agit de faire valoir vos droits.

Pour finir, il est aussi possible de solliciter un expert indépendant afin qu’il procède à sa propre estimation du montant des dommages subis. Cette démarche reste toutefois assez rare et généralement réservée aux situations très complexes où l’évaluation du coût du sinistre pose problème.