Pourquoi investir dans l’immobilier locatif en cette période d’incertitude ?

Cela fait maintenant quelques années, après le début de la pandémie, les quarantaines et les confinements en Occident. La question se pose : est-ce une bonne idée d’investir dans l’immobilier en cette période ? L’immobilier est quelque chose de plus large que l’investissement dans le logement. Il peut s’agir d’investir dans des terrains à bâtir, des bâtiments industriels, des entreprises de construction, des agences immobilières, etc. Pourquoi investir donc en ce moment ?

Il existe des opportunités dans le secteur immobilité

Investir dans le secteur immobilier en ce moment peut être une excellente idée. C’est surtout vrai si nous avons opté pour les types de propriétés gagnantes. Toutefois, cela peut également changer et l’idéal est d’investir dans des propriétés perdantes car elles cesseront d’être en peu de temps. Bienvenue dans une période de grandes opportunités, dans une grande incertitude.

A lire en complément : Guide ultime de l'achat-revente : comment maximiser son ROI

Tout le monde sait qu’en temps de crise, les liquidités sont un facteur important pour avancer. Cependant, elles comportent également le risque que l’argent perde de sa valeur en n’étant pas investi. L’investissement dans l’immobilier peut donc devenir l’un des meilleurs moyens de protéger nos actifs. Depuis 2010, la demande de logements locatifs a considérablement augmenté, ce qui signifie que la rentabilité des investissements de ce type est bonne. Le bien se réévalue dans le temps et génère une baisse intéressante des liquidités mois après mois.

Protection de patrimoine

L’acquisition de biens immobiliers en vue de leur vente est une protection intéressante de la propriété. La clé de ce type de travail consiste à acheter les meilleures propriétés génératrices de revenus à un prix égal. Vous pouvez les acheter à un prix inférieur au prix réel du marché dans des zones constamment sous-évaluées. Cela vous permet de réaliser des investissements intelligents et bien planifiés.

A lire en complément : Investir en SCPI : un rendement attractif avec un risque limité

Fluctuation des prix

L’établissement d’un lien entre les prix de prévente et les prix actuels est également intéressant. C’est le cas d’éventuelles fluctuations des prix des matériaux de construction. En effet, des appartements verticaux sont actuellement vendus dans tout le pays. Cela se fait en raison des changements d’affectation des sols dans les grandes villes du pays. De plus, c’est le promoteur qui assume le risque de livrer les unités au prix convenu. Si le montant augmentait, il y aurait sûrement des gains intéressants à tirer de la liaison des prix à partir de ce moment-là.

Rentabilité en deux périodes

Lorsque l’on investit dans l’immobilier, on peut compter sur deux types de rentabilité. Il s’agit du revenu que l’on tire de la location du bien et du revenu que l’on tire de sa vente, c’est-à-dire des plus-values. La rentabilité tirée de l’immobilier locatif est facile à calculer et très tangible.

Le retour sur investissement attendu est spéculatif et difficile à déterminer, surtout à moyen et long terme. C’est une valeur qui tend néanmoins à augmenter. C’est pourquoi les banques calculent chaque trimestre le rendement brut annuel du logement. À ce montant, elle ajoute les revenus locatifs et les plus-values de la vente.

Investir dans les appartements bureaux

En 2020, la plus grande expérience de télétravail au monde a commencé. La plupart des travaux pouvant être effectués à distance l’étant à domicile. Les entreprises ont abordé cette situation avec appréhension, mais au bout de quelques jours.

Elles ont réalisé que la majorité de leurs employés devenaient capables de travailler à distance. Les entreprises continueront à avoir leur siège et que de nombreux travailleurs voudront revenir au bureau, même partiellement. C’est le point, dont une partie

Les avantages fiscaux liés à l’investissement dans l’immobilier locatif

L’investissement dans l’immobilier locatif présente aussi des avantages fiscaux intéressants. Les dispositifs tels que le dispositif Pinel ou encore la loi Malraux permettent aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu en échange de l’achat et de la rénovation d’un bien immobilier destiné à la location.

Effectivement, avec la loi Pinel, les propriétaires peuvent bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 12% du prix d’acquisition du bien pour une durée minimale de six ans. Cette réduction peut ensuite être prolongée jusqu’à douze ans si le propriétaire décide de conserver son logement.

Quant à la loi Malraux, elle offre une déduction fiscale allant jusqu’à 30% des travaux réalisés sur un bien immobilier situé dans un secteur sauvegardé. Cette disposition est soumise à certaines conditions, notamment concernant le montant des travaux engagés.

C’est pourquoi, pensez à bien vous informer auprès de professionnels spécialisés en matière fiscale afin de connaître toutes les subtilités liées à ces différents dispositifs, mais aussi de peser ce qu’ils apportent effectivement par rapport au risque encouru par l’investissement lui-même.

Au-delà des avantages fiscaux directs, pensez à bien souligner l’intérêt fiscal que peut représenter un investissement locatif en termes de succession : effectivement, la valeur immobilière étant souvent revalorisée au fil du temps, un patrimoine foncier acquis aujourd’hui pourrait constituer demain une partie non négligeable de la succession. L’investissement locatif peut donc représenter un moyen intéressant pour préparer sa transmission patrimoniale.

Pensez à bien rappeler que les avantages fiscaux ne doivent pas être le seul critère à prendre en compte lors d’un investissement immobilier locatif. Pensez à bien vous informer sur le marché immobilier local afin de vous assurer que vous pouvez trouver facilement des locataires et ainsi éviter les périodes vacantes qui peuvent peser sur la rentabilité du bien.

Si l’immobilier locatif présente des avantages fiscaux indéniables, il faut toutefois rester prudent et analyser minutieusement chaque aspect lié à cet investissement avant toute décision.

Les meilleures stratégies pour réussir son investissement locatif

Pour réussir son investissement locatif, il faut mettre en place des stratégies efficaces. Voici quelques astuces qui pourraient vous aider à optimiser votre rendement.

Il faut prêter attention au paiement du loyer ainsi qu’aux dégradations dans le logement loué. Il est recommandé de demander systématiquement des garanties telles qu’une caution solidaire ou une assurance loyer impayé afin de limiter les risques financiers liés à l’investissement locatif.

Il faut accorder une attention particulière à la configuration du logement proposé : celle-ci doit être adaptée aux attentes des futurs occupants pour maximiser leur confort tout en offrant un bon rendement financier au propriétaire bailleur.

Pour optimiser sa rentabilité sur le long terme, il faut procéder à des travaux d’entretien réguliers et veiller à l’amélioration constante du bien immobilier. Le but est d’offrir un logement attractif, en bon état et répondant aux normes techniques et sanitaires actuelles.

Il ne faut pas négliger les coûts que cela peut engendrer. Il peut ainsi être avantageux de faire appel à une entreprise spécialisée pour réaliser ces travaux ou encore souscrire une assurance adaptée pour couvrir les éventuels dommages.

Investir dans l’immobilier locatif représente une solution intéressante en cette période incertaine car cela permet non seulement de se constituer un patrimoine sur le long terme mais aussi d’en retirer des avantages fiscaux conséquents. Toutefois, ce type d’investissement nécessite des connaissances précises du marché local ainsi qu’une attention particulière quant à la gestion du bien immobilier loué.

Les stratégies efficaces telles que la sélection minutieuse des locataires ou encore l’amélioration constante du logement sont autant de moyens qui peuvent aider les propriétaires bailleurs à maximiser leur retour sur investissement.