Un saut de loup : un dispositif de sécurité en hauteur

Le risque de chute de hauteur est réel et expose les employés impliqués à un risque de chute en hauteur. Afin de diminuer et d’éliminer cette menace, il est donc recommandé d’utiliser des installations antichute fiables comme les sauts de loup.

Passerelle saut de loup : description

On appelle également passerelle saut de loup, passerelle de toit ou passerelle de sécurité. La passerelle de passage permet aux travailleurs de se déplacer facilement sur les toits et les espaces en hauteur. Effectivement, ce dispositif de sécurité collective permet de franchir des obstacles tels que :

A lire en complément : Utilité du Pass Vigik : avantages et fonctionnement pour sécuriser l'accès

  • des conduits
  • des tranchées
  • des câbles
  • d’autres équipements susceptibles de perturber la circulation.

En réalité, il propose une route accessible tout en assurant la sécurité des professionnels en montagne.

Côté sécurité

De plus, le saut de loup permet d’accéder de manière sécurisée aux équipements installés au toit. Il est crucial pour :

A lire aussi : Calcul viager expliqué : méthodes et facteurs clés pour comprendre

  • les opérations d’entretien
  • les réparations
  • les vérifications.

De plus, la technique de la passerelle de sécurité est aussi bénéfique pour effectuer des travaux d’installation qui nécessitent des déplacements fréquents sur les toits.

Côté maintenance

Les sauts de loup sont fabriqués à partir de matériaux qui ne requièrent aucun entretien spécifique. Les passerelles sont façonnées en aluminium, un matériau. Lorsqu’il est exposé à l’oxygène de l’air, crée un revêtement d’oxyde qui le rend résistante à la chaleur. Cependant, il est recommandé de procéder à un contrôle annuel des fixations et des éléments du composant. L’objectif consiste à :

  • assurer une efficacité optimale au fil du temps
  • garantir la sécurité des utilisateurs.

Un système de sécurité offrant de nombreux bénéfices

Ce dispositif de sécurité présente divers avantages : Il s’agit d’un moyen collectif de protection (MPC). À la différence des équipements de protection individuelle, le saut de loup garantit ainsi la protection de tous les employés en contrecarrant la chute de hauteur.

Il s’agit d’un équipement résistant qui met en valeur le toit, le bâtiment et demande peu d’entretien. Les travailleurs peuvent se déplacer rapidement sur le toit grâce aux sauts de loup. Cela entraîne une économie de temps lors des interventions de maintenance.

Les modèles disponibles

Différents modèles de sauts de loup en toiture peuvent être personnalisés en fonction des besoins et des caractéristiques de chaque construction. Par exemple, on trouve des sauts de loup fixes ou mobiles, de différentes hauteurs. Vous verrez sur le marché :

  • les sauts de loup – 3 accès escalier
  • les sauts de loup  asymétrique
  • les sauts de loup – trois accès palier
  • les sauts de loup symétrique.

Concernant le cadre réglementaire

La mise en place d’un saut de loup est une obligation réglementaire de :

  • sécurité d’accès
  • circulation en toiture.

Cela incombe à l’exploitant du bâtiment, propriétaire ou non (Loi n°93-1418 de 1993 du code du travail).

Mesure n°8 de l’article L4121-2 du code du travail

Son installation, en tant qu’équipement de protection collective, répond aussi à la mesure n°8 de l’article L4121-2 du code du travail. Cela donne la priorité à la mise en œuvre de mesures de protection collective par rapport aux mesures de protection individuelle.

Il n’y a pas de texte spécifique qui concerne directement les passerelles. Cependant, il est nécessaire que ce système de protection respecte les normes françaises :

  • NF E85-013 : Moyens d’accès permanents – Choix d’un moyen d’accès
  • NF E85-014 : Moyens d’accès permanents – Passerelles et plates-formes de travail.