Qu’est-ce qu’un avenant au bail de location ?

Le bail, vous le savez tous, est un contrat de location qui recense les droits et obligations. Et ce, aussi bien du propriétaire que du locataire. Cependant, il peut arriver des situations qui amèneront à revoir certaines dispositions dudit contrat. Ainsi, vu qu’il est impossible de toucher à celui-ci, il convient de rédiger un avenant. Qu’entendons-nous par avenant au bail de location ?

Notion d’avenant de bail de location

L’avenant au bail de location est un document dont l’initiative émane du propriétaire. Autrement dit, c’est un document que le propriétaire rédige en vue d’apporter un changement des mentions au bail de location. Et ce, pour tenir compte du changement de certaines situations. C’est aussi, une manière d’officialiser les modifications sans pour altérer ou toucher le bail original. Également, c’est une forme de mise à jour du bail de location initial. Par ailleurs, soulignons que l’avenant doit être justifié et approuvé ou validé par les locataires qui peuvent s’y opposer librement. Au nombre des situations qui peuvent nécessiter la rédaction d’un avenant, nous avons :

A voir aussi : Quel montant minimum à investir dans une SCPI ?

  • l’arrivée d’un nouveau locataire ou le départ d’un colocataire dans le logement ;
  • la modification des charges locatives ou de copropriété ;
  • l’augmentation ou la diminution du loyer ;
  • une prolongation de la durée du bail de location ;
  • le changement de date de paiement du loyer.

Toutefois, dans certaines situations, il ne nécessite pas de rédiger un avenant. Il peut s’agit en effet du cas de l’achat d’un logement déjà occupé. À cet effet, le bail initial est directement transmis au nouvel occupant.

A lire aussi : Quel avantage d’acheter en viager ?

Quels sont les éléments constitutifs d’un avenant au contrat de bail de location ?

Le propriétaire peut tout simplement prendre un papier et y rédiger ledit avenant. Aussi, il est : recommandé qu’il se fasse aider par un professionnel qui l’aidera à rendre valide son document. Dans tous les cas, pour que l’avenant soit valable juridiquement, il doit obligatoirement renfermer l’identité de chaque partie prenante. Il s’agit, en effet, du bailleur ou propriétaire, l’éventuel nouveau locataire ou les anciens locataires le cas échéant. Aussi, il doit contenir la date de mise en vigueur de l’avenant. Vous y trouverez également faire référence au contrat de bail initial incluant sa date de signature et l’adresse du local.

De plus, il y sera, mentionné les obligations de l’éventuel nouveau locataire en vue de valider son consentement. Par la même occasion, l’avenant devra mentionner les éventuelles raisons de la modification du bail. En outre, il convient d’y ajouter une clause qui stipule que les autres dispositions du bail initial restent inchangées. À la fin, toutes les parties concernées sont tenues de signer ledit avenant.