Quels documents faut-il pour obtenir un prêt immobilier avec un emploi intérimaire ?

Les banques se méfient le plus des demandes de prêts immobiliers venant des intérimaires. En réalité, elles fonctionnent suivant plusieurs paramètres, lesquels permettent de savoir à qui attribuer un prêt immobilier. Vous travaillez en intérim, vous voulez avoir un prêt immobilier. Plusieurs conditions peuvent vous aider à obtenir gain de cause. Quels documents fournir pour obtenir un prêt immobilier avec un emploi intérimaire ? Ci-dessous, tout ce qu’il faut savoir.

Pourquoi faire un prêt immobilier intérimaire ?

Avant d’éclairer sur la question, il est capital de rappeler les types de prêts immobiliers possibles pour les intérimaires. En effet, il existe plusieurs prêts aidés. Entre autres, le prêt conventionné, le prêt à taux zéro (PTZ), l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). On peut également citer le prêt d’accession sociale (PAS), le compte épargne logement (CEL), etc. Par ailleurs, il faut noter que les banques accordent plus de crédibilité au CDI. Les intérimaires ont plusieurs raisons qui les poussent à recourir à un prêt immobilier. Ainsi, il peut s’agit des raisons d’indépendance, d’entrepreneuriat ou encore du taux du prêt immobilier.

Lire également : Les impacts d'un taux d'intérêt négatif sur le financement immobilier

Les raisons d’indépendance

L’indépendance, c’est la façon dont l’agent intérimaire se voit. Il désire avoir son appartement à lui, sa maison à lui. Autrement dit, il cherche comment devenir lui aussi propriétaire.

Les sources liées à l’entrepreneuriat

L’entrepreneuriat est un plan de gagner à travers un business. Il suffit de créer l’agence immobilière et de se faire des bénéfices. On souscrit aux prêts immobiliers intérimaires pour payer des biens et les louer par la suite à des particuliers.

Lire également : Les pièges à éviter lors de l'obtention d'un prêt immobilier

Le taux du prêt immobilier intérimaire

Taux du prêt immobilier intérimaire, lui, renferme de conditions avantageuses comme des taux plus bas. Ce sont des aides financières mises en place par l’État pour permettre l’accession immobilière aux intérimaires. Ces taux demeurent plus bas comparativement au taux des CDI par exemple.

Obtenir un prêt immobilier intérimaire : les conditions

Il n’existe pas en réalité de conditions standards pour avoir un prêt immobilier intérimaire. Tant est que l’objectif est de pouvoir réunir toutes les conditions afin de faciliter l’accès au prêt immobilier. Plusieurs facteurs peuvent être pris en compte.

Parmi ceux-ci, il y a un revenu mensuel stable, une expérience professionnelle. Aussi, l’intérimaire doit disposer d’un secteur d’activité dynamique et de bien à mettre en gage. Outre tout ceci, il se doit d’être en mesure de faire recours à un coemprunteur. Il suffit que ce dernier dispose d’un CDI.

Quels documents pour convaincre la banque ?

Généralement, les banques se méfient des personnes qui ont des CDD. C’est pourquoi il est judicieux de fournir assez de justificatifs afin de convaincre la banque. Il ne suffit par de respecter les conditions imposées pour avoir un prêt immobilier. Une liste importante de documents existe à cet effet pour faciliter un prêt immobilier auprès des banques. Et ce, même si vous êtes un intérimaire.

Les justificatifs identitaires à jour

Ils permettent de montrer à la banque, le sens de l’honneur et de citoyenneté. Les relevés de compte bancaire clair datant d’au moins trois mois sont une preuve de votre bonne foi. Il est bien par exemple de faire des épargnes sur son compte. Aussi, les banques apprécient quand les compte n’ont pas d’irrégularité.

Les bulletins de salaires

Ces derniers prouvent votre expérience professionnelle. En effet, il est : demandé le plus souvent aux intérimaires de justifier deux années d’expérience professionnelle stables. Ainsi, les relevés de salaire peuvent rendre crédibles sur le secteur d’activité aux yeux de la banque.

Les justificatifs de la situation familiale

Il faut convaincre votre conjoint(e) de s’associer à vous pour la demande s’il ou elle dispose d’un CDI. Plus judicieux il est important de rassurer la banque sur un remboursement mensuel garantie. Il peut arriver que vous ne soyez pas marié. Dans ce cas, il est bon de s’associer à un proche qui dispose d’un CDI.

Les documents de bien à hypothéquer

Comme l’indiquent leurs noms, ce sont des documents qui attestent vos biens pour convaincre la banque. Cela dit, la banque disposera du plein pouvoir à saisir votre bien quand : le délai de paiement ne sera pas respecté. La liste des pièces est non exhaustive, car on peut aussi avoir les avis d’impositions et la domiciliation des revenus.

Les avantages et les inconvénients du prêt immobilier intérimaire

Lorsque l’on est intérimaire, il peut être difficile d’obtenir un prêt immobilier. Cela ne signifie pas que c’est impossible. Il existe des solutions pour obtenir un prêt et devenir propriétaire même en étant en intérim.

Le principal avantage du prêt immobilier intérimaire est qu’il permet aux personnes qui n’ont pas de CDI ou qui ont une situation professionnelle instable d’accéder à la propriété. Les taux d’intérêt sont les mêmes que pour les autres emprunteurs et peuvent donc être très attractifs. Le fait d’avoir une expérience professionnelle stable peut aider à convaincre la banque de vous accorder un prêt. Effectivement, si vous avez travaillé régulièrement dans votre secteur depuis plusieurs années et que vos revenus sont stables, les établissements bancaires seront plus disposés à prendre le risque de vous accorder un crédit.

Le principal inconvénient du prêt immobilier intérimaire réside dans sa durée limitée. En général, ces types de crédits ne sont accordés que sur une période allant jusqu’à 25 ans maximum, ce qui limite le budget mensuel consacré au remboursement. Les conditions imposées par les établissements financiers sont souvent strictes : avoir une épargne suffisante, disposer d’un apport personnel, etc. Vous devez bien vous renseigner sur les conditions pour obtenir un prêt immobilier intérimaire avant de vous lancer. Le risque financier qui pèse sur les emprunteurs en cas de situation financière instable est une réalité qu’il ne faut pas négliger. Effectivement, si vous perdez votre emploi ou êtes victime d’une baisse significative de vos revenus, il peut être difficile voire impossible de continuer à rembourser le crédit et par conséquent mettre en péril votre projet immobilier.

Obtenir un prêt immobilier avec un contrat d’intérim peut sembler complexe, mais cela reste possible sous certaines conditions. Cependant, il vaut mieux être conscient des risques encourus et prendre toutes les précautions nécessaires avant de se lancer dans ce type d’emprunt.

Comment maximiser ses chances d’obtenir un prêt immobilier intérimaire ?

Pour maximiser vos chances d’obtenir un prêt immobilier en étant intérimaire, vous devez respecter certaines règles et conditions.

Vous devez fournir les trois derniers bulletins de salaire, une attestation de l’employeur précisant votre ancienneté, le nombre d’heures travaillées par semaine ou par mois, ainsi qu’une copie des contrats de mission précisant leur durée et leur rémunération.

Vous devez mettre en avant vos atouts, notamment si vous avez déjà eu des missions longues avec le même employeur. Effectivement, cela montre aux établissements financiers que vous êtes capable de conserver une stabilité professionnelle malgré votre statut temporaire.

Il peut aussi être judicieux d’avoir recours à un courtier spécialisé dans l’emprunt immobilier intérimaire. Celui-ci pourra vous aider à trouver la meilleure offre possible auprès des différentes banques partenaires. Il saura aussi comment présenter votre dossier afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Pensez à renforcer votre profil emprunteur. Pour cela, essayez d’économiser suffisamment pour avoir un apport personnel conséquent, qui démontre ainsi l’étendue du taux d’effort consenti dans ce projet immobilier. L’idéal pourrait être de disposer d’une épargne équivalente à au moins 10% du montant global. Si vous avez des dettes en cours, essayez de les rembourser avant de faire votre demande de prêt immobilier. Cela montrera aux banques que vous êtes capable de gérer vos finances et donc plus digne de confiance pour ce type d’emprunt.

Obtenir un prêt immobilier lorsqu’on est intérimaire n’est pas impossible, mais requiert une certaine rigueur et préparation. Vous devez optimiser vos chances auprès des différentes institutions financières. En suivant ces quelques conseils avec attention, il sera ainsi possible pour tout travailleur temporaire ambitieux et préparé dans son projet immobilier d’accéder à la propriété selon ses aspirations !