Quel avantage d’acheter en viager ?

Système très prisé pour ses avantages, le viager est un mode de vente très pratiqué sur des biens immobiliers. C’est donc un investissement qui vous aide à constituer un patrimoine sans recourir à la banque. Vous vous demandez les avantages qu’un tel système peut vous apporter. Le présent article vous répond à travers le fonctionnement et quelques bénéfices de l’achat en viager.

Fonctionnement de l’achat en viager

Le système de vente en viager repose sur un aléa : la durée de vie du vendeur. Lors de la conclusion du contrat, l’acquéreur ou débirentier verse au vendeur ou crédirentier un bouquet. Ici, le bouquet représente la somme payée au comptant par l’acquéreur. Ensuite, l’acquéreur s’engage à verser au vendeur des mensualités appelées rentes jusqu’à la mort du crédirentier.

A lire aussi : Quand faire une déclaration préalable de division ?

L’acquéreur ou débirentier devient donc propriétaire à la conclusion du contrat. Cependant, son accès au bien dépend du type d’achat en viager choisi; le viager libre ou le viager occupé. L’acheteur dans la première forme dispose immédiatement du bien au moment de la conclusion du contrat. Il peut donc occuper le bien ou le louer.

Dans la seconde forme, le crédirentier a un droit d’usage et d’habitation sur le bien (DUH). Il peut donc occuper le bien jusqu’au moment de son décès. C’est à ce moment que vous disposerez du bien avec une rente nettement inférieure à celle du premier type.

A voir aussi : Qu'est-ce qu'un avenant au bail de location ?

Bénéficier d’une décote sur le prix de vente

Le viager étant occupé par le crédirentier, il est indisponible pour l’acheteur. Pour compenser cette inaccessibilité, le prix d’achat subit une décote tout en tenant compte de l’âge et du sexe du vendeur. Le bouquet à verser en tant qu’acheteur est calculé sur ce prix de vente décoté. Comparativement à ce que vous paierez sur le marché pour le même bien, vous payez moins. C’est donc le plus grand intérêt de cette méthode d’achat.

Une réduction des frais de notaire

Lors de la conclusion du contrat, si l’achat fait intervenir un notaire, les frais à lui verser sont calculés non pas sur la valeur initiale du bien, mais sur sa valeur décotée. Ainsi, les frais de notaire que vous devez supporter sont aussi réduits.

La possibilité d’accroître son patrimoine avec un système fiscal souple

Dans un investissement locatif, les recettes locatives que vous percevez s’ajoutent souvent à vos autres revenus. Et là, vous devenez un contribuable pour le versement de l’impôt. Pendant ce temps, dans l’achat en viager, aucun loyer n’est encaissé. Par conséquent pas de revenus supplémentaires imposables.

Si le vendeur décide de mettre le bien immobilier en location, vous vous retrouvez donc dans une situation de démembrement de propriété. Au fisc, vous déclarerez l’impôt sur un bien à sa valeur de nue-propriété. L’avantage pour vous l’acquéreur est que vous augmentez votre patrimoine sans vraiment verser d’impôt.