Comment réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier ?

Limmobilier est aujourd’hui un secteur très intéressant. Ils deviennent très nombreux à investir dedans. Et c’est surtout à cause de son avantage fiscal. En investissant dans l’immobilier, on peut réduire ses impôts. Mais comment faire ? C’est ce qui fait objet de cet article.

Se soumettre au dispositif Pinel

Il y a plusieurs choses qu’on peut faire pour réduire ses impôts en tant qu’investisseur immobilier. Il y a par exemple le dispositif Pinel auquel on peut se soumettre. C’est un dispositif qui confère beaucoup de privilèges fiscaux. Il leur permet notamment de ne plus payer beaucoup de somme pour les impôts. En fait, le dispositif Pinel offre des réductions sur les taux de liquidation à ses soumis.

A lire également : Quand déclarer un déficit foncier ?

La réduction dont il fait bénéficier dépend du nombre d’années au cours desquelles le propriétaire met en bail son immeuble. C’est donc la durée d’engagement qui détermine le taux de réduction dont on bénéficie sur les impôts à liquider. Ainsi, les immeubles qui ont déjà fait 6 ans de location bénéficient de 12% de réduction. Ceux qui ont déjà fait 9 ans bénéficient de 19 % de réduction sur impôts.

Ce sont les propriétaires qui ont déjà fait 12 ans dans la location qui en jouissent le plus. Pour eux, la réduction est élevée jusqu’à 21 %. Mais tout le monde ne peut bénéficier de ces pourcentages. Seules les personnes qui ont investi dans les appartements neufs sont éligibles. Il faut également qu’ils louent leurs appartements pendant au moins 6 ans.

Lire également : Quel est le pourcentage de réduction d'impôts attribués aux investissements en loi Censi Bouvard ?

Opter pour une société professionnelle civile immobilière

Les sociétés professionnelles civiles immobilières sont appelées sous leur nom abrévié SPCI. Son capital est composé de biens immobiliers. On peut de ce fait y investir en achetant des biens immobiliers. Ce sont les biens immobiliers qui constituent les parts qui donnent des droits aux associés. On a des droits sur les immeubles achetés. Cette option présente un avantage très intéressant qui est la défiscalisation.

En investissant dans une SPCI, on bénéficie immédiatement d’une réduction d’impôt. Tous les investisseurs voient leurs immeubles se défiscaliser dès leur engagement. Mais ils doivent remplir certains critères avant de jouir de cette défiscalisation. Il y a plusieurs dispositifs de défiscalisation. Et chacun présente leurs critères.

Par exemple, dans les SPCI malraux, il y a le critère de localisation du bien qui est pris en compte. Les immeubles qui sont situés dans un secteur sauvegardé ne bénéficient pas des mêmes réductions avec les autres immeubles. En effet, les premiers bénéficient de 30% de réduction. En revanche, les autres bénéficient de 22 %. Il faut donc privilégier les milieux sauvegardés.