Comment fonctionne les trottinettes electriques à paris ?

trottinettes électriques

Les trottinettes électriques sont des engins respectueux de l’environnement. Les dispositions sont donc prises par le gouvernement pour démocratiser leur utilisation. Il est donc possible d’utiliser une trottinette en libre-service à Paris pour vos besoins de déplacements. Cependant, si c’est votre première fois, il vous faut d’abord savoir comment cela marche. C’est ce que vous découvrirez dans ce billet.

Les trottinettes électriques : des engins pour améliorer la mobilité des utilisateurs

Depuis quelques années, la question de la pollution liée au domaine du transport est au cœur de tous les débats environnementaux. Pour freiner la tendance, il était important de trouver des solutions de déplacement moins polluantes. C’était le début de l’ère de l’électrique.

A découvrir également : Quelle déclaration pour le SCI ?

Cette solution s’est étendue aux trottinettes également. Néanmoins, si ces engins sont plébiscités par les utilisateurs, ce n’est pas forcément en raison de leur moindre impact environnemental. Les trottinettes électriques sont très utiles pour se faufiler en milieu urbain où la concentration de véhicules ou de motos est en hausse.

C’est un moyen de déplacement pratique qui permet aux utilisateurs de gagner du temps au quotidien. Pour en démocratiser l’utilisation à Paris, vous retrouverez des stations de trottinettes électriques en service libre.

A découvrir également : Quels sont les documents à fournir à l’acheteur d’un bien immobilier ?

Utiliser une trottinette électrique à Paris : comment s’y prendre ?

Les trottinettes électriques sont certes des engins pratiques, mais elles ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Une trottinette de bonne qualité coûte entre 350 et 2 000 euros ou plus. Les stations de trottinette dans la ville parisienne sont alors une bonne option pour ceux qui sont limités dans leur budget.

Il sera donc légitime de se demander comment celles-ci fonctionnent. À Paris, vous avez le choix entre deux opérateurs que sont : Lime et Uber. Ces firmes vous proposent des milliers de trottinettes dans toute la ville de Paris.

Pour les utiliser, vous devez dans un premier temps télécharger et installer l’application de l’opérateur de votre choix. Ensuite, il vous suffit de lancer l’appli pour rechercher des trottinettes. En effet, que ce soit chez Lime ou chez Uber, les applications embarquent une fonctionnalité de géolocalisation.

Elle vous permet de trouver une trottinette à proximité. Vous n’aurez qu’à la réserver pour votre déplacement. Néanmoins, retenez que vous devez associer votre carte bleue à l’application. Ainsi, dès que vous êtes sur place, vous pourrez débloquer la trottinette précédemment réservée en scannant le code QR que vous trouverez sur le guidon de l’engin.

Que ce soit chez Lime ou avec Uber, le déblocage de l’engin vous coûtera 1 euro. Il n’y a que le coût à l’utilisation qui varie. Avec Lime, vous devez vous attendre à 20 centimes par minute contre 15 centimes chez Uber.

Par ailleurs avant toute utilisation, assurez-vous que la trottinette est en état de rouler. C’est pour cela que vous ne devez payer qu’une fois sur place. Vérifiez que la batterie est chargée pour vous permettre de faire votre trajet. Jetez également un coup d’œil au pneu pour éviter toute mauvaise surprise.

Ce qu’il faut savoir avant de circuler à Paris

trottinettes électriques

Vous savez désormais comment utiliser des trottinettes électriques à Paris, mais peut-on en dire autant pour les réglementations en vigueur ? Il est essentiel de les connaître pour éviter les amendes. À Paris, tout conducteur de trottinette doit avoir 12 ans révolus. Tout comme dans le cas des autres engins, vous ne devez pas rouler sous l’effet de l’alcool ou toute autre substance pouvant altérer vos facultés cognitives.

Il est également interdit de porter des écouteurs ou d’utiliser votre téléphone pendant la conduite de la trottinette électrique. Si vous êtes tenté de circuler sur le trottoir, c’est forcément une mauvaise idée. Il en est de même pour les voies rapides.

Avec les trottinettes électriques, il y a également des limitations de vitesse. Rouler à plus de 25 km/h vous expose à une amende. Dans le cas où vous devriez circuler la nuit, il vous faut porter des vêtements réfléchissants. Cela permet d’éviter les accidents.

Pour finir, gardez à l’esprit que ce sont des engins qui ne peuvent transporter qu’une seule personne à la fois. Autrement, vous pourrez être frappé d’amende également.

En cas d’infraction, les amendes varient de 35 à 1 500 euros. Si vous transportez une personne ou remorquez la trottinette, l’amende est de 35 euros. Cette dernière passe à 135 euros lorsque vous roulez sur les voies rapides. Elle monte à 1 500 euros quand vous excédez les 25 km/h.